Nos partenaires

| FONDATION UNRAGGIODILUCE | ASSOCIATION CRIS | UCEC SAHEL | MBDHP | PIR REGION DE TOSCANE ITALIE | RCPB

Présentation synthétique du programme d’activités 2012

Les programmes, qui seront financés et exécutés en 2012, présentent quelques
nouveautés par rapport à ceux des années précédentes, bien que les domaines
d’intervention n’aient pas changés sensiblement. Cependant, une intervention spécifique s’ajoute dans le secteur des ressources hydriques : il s’agit d’une action à mener dans la commune de Yalgo, qui sera cofinancée par la Région Toscane et notre bailleur habituel (La Fondation). Les nouveautés sont plutôt :

a) un volet « Capitalisation, évaluation et communication » qui, cette année, s’ajoutent aux activités, et

b) l’ouverture du Centre polyvalent de Yalgo. Comme toujours, nos programmés sont :

• L’éducation, l’alphabétisation et la formation ;
• La santé communautaire ;
• La micro finance ;
• L’appui aux Droits humains, à la gouvernance locale et à la décentralisation.

Une nouvelle activité a été introduite, en 2011, dans le programme de santé
communautaire. Il s’agit du dépistage du cancer du col de l’utérus, une pathologie très répandue chez les femmes, en particulier parce qu’elle se développe, très souvent, à partir des infections sexuellement transmissibles (lST qui affligent un nombre élevé de couples. Des campagnes de dépistage, suivies par des dispositifs de traitement, ont été menées dans les deux localités de Yalgo et de Rim, où IRIS AFRIK œuvre, respectivement, depuis 2002 et 2009. En 2012, le dépistage et le traitement des pathologies identifiées seront élargis à deux aires sanitaires dans la Province de Yoba, qui est la troisième zone d’intervention dans le domaine des activités nutritionnelles et de la santé reproductive (SR). Le dépistage et le traitement sont coordonnés avec les districts sanitaires et le service de gynécologie de l’Hôpital-Yalgado.

Le programme d’éducation, alphabétisation et formation 2012 se distingue, également, par l’introduction d’une nouvelle activité. Il s’agit d’un cours ’alphabétisation en langue locale et en français, qui sera organisé, à Yalgo, pour environ 60 apprenants (deux groupes de trente personnes), en collaboration avec l’Association Tin-Tua de Fada- Ngourma. Cette initiative fait suite aux sollicitations de la population du secteur n°3 de Yalgo qui, depuis 3 ans, demande « un cours de soir » dont l’objectif principal est l’enseignement du français à un public adulte et majoritairement analphabète. Le souhait des populations a pu se concrétiser seulement cette année car nous avons eu du mal à identifier une structure avec une expérience et une expertise avérées, capable de nous accompagner.

L’autre nouveauté est le volet « Capitalisation, évaluation et communication » dont,
après plusieurs années d’intervention, nous avons senti le besoin pour tirer des leçons
de l’expérience menée jusqu’ici et de documenter, de façon ponctuelle, l’impact des
actions réalisées dans la localité où nous sommes présents depuis plus longtemps.
Ce volet inclut des activités d’évaluation ou de capitalisation portant sur les camps d’éveil et les différents projets réalisés à Yalgo. Le Programme éducation, alphabétisation et formation inclut les suivants projets :

• Alphabétisation des femmes : deux centres d’alpha complémentaires à Yalgo pour 70 femmes ;

• Les activités du Centre polyvalent de Yalgo : construit en 2011, le Centre, qui sera ouvert en 2012, abritera les activités de la bibliothèque et des activités de formation et d’animation

• Deux cours d’alpha en langue locale et en français pour un total d’environ 65 apprenants (sont prévus : un cours de soir pour les hommes et un cours de jour pour les femmes)

• les camps d’éveil : en 2012, 6 camps d’éveil seront organisés à Yalgo, seteur 3, à Yalgo centre, à Wapassi, à Kaoghin, à Kario et à Ibangfo. A l’édition 2012 des camps, participeront environ 1.100 élèves.

Le Programme de santé communautaire qui comprend les projets de Yalgo, Rim et
Dissin (Ioba), s’articule autour d’activités d’éducation nutritionnelles, de SR et des
campagnes de dépistage du cancer du col de l’utérus dans les trois localités. Les projets de Yalgo et Rim ont également d’autres composantes, telle la construction de latrines de quartier, pendant que Yalgo bénéficiera de la réalisation de deux forages. Un forage pour le Centre de santé communautaire, déjà budgétisé en 2011, sera réalisé cette année avec un deuxième forage, dont sera dotée l’école de Wapassi, qui a été construite en 2011 avec les fonds de la Fondation et du Rotary de Pistoia. Le budget du projet de Yalgo, particulièrement élevé, est dû au coût du forage. Finalement, il est également à signaler qu’ayant entamé des discussions sur l’excision, en vue de développer une esquisse de diagnostic de ce problème, nous continuerons ce travail pendant 2012.

Le programme de micro finance 2012 se limite à l’appui de l’UCEC SAHEl selon les clauses de la convention liant cette IMF avec IRIS AFRIK et la Fondation, convention qui prendra fin en décembre 2012. Cependant, en vue de renforcer les capacités des
femmes, dans le domaine de l’embouche, il a été décidé de démarrer un programme de suivi technique et de recruter un animateur.

Le programme « Appui aux Droits humains, à la gouvernance locale et à la
décentralisation » comprend :

• Deux projets sur les droits humains : un avec le MBDHP, niveau national, et un
avec le MBDHP de Kaya portant sur deux activités provenant du programme
2010 et 2011 qui n’ont pas été exécutées ;

• Deux activités (à Yalgo et à Koumbri) sur l’état civil, il s’agit d’un recyclage pour
Yalgo et d’une nouvelle formation pour Koumbri ;

• Un projet visant l’amélioration de l’accès aux ressources hydriques à Yalgo, qui
inclut, à la foi des formations et la réparation de 5 forages. Ce projet est à mener
en partenariat avec la mairie et les usagers.

En bref

L’association est ouverte à toute personne physique ou morale sans distinction, ni
appartenance ethnique, confessionnelle, politique.

Les demandes d’adhésion sont adressées au Président du Bureau Exécutif qui
soumet la demande à la prochaine Assemblée Générale. En cas de refus, la décision
n’est pas motivée et est sans appel.


Réseaux sociaux



Institut de Recherches et d’Interventions
Socio-institutionnelles pour l’Afrique
(IRIS AFRIK)
06 BP 10226 Ouagadougou 06
Burkina faso
Tél. 2226 25 36 72 36 / 70 38 47 28
info@irisafrik.org
nanajpierre@irisafrik.org
Copyright IRIS AFRIK 2015